Analyse des différentes méthodes de contrôle des chimiothérapies anticancéreuses de 30 hôpitaux français

J. Descout, C. Grignon, S. Coulon, A. Dauphin Service de pharmacie, unité centralisée de préparation des cytotoxiques,
groupe hospitalier Cochin-Saint Vincent de Paul,
27 rue Faubourg Saint-Jacques, 75679 Paris, France

Introduction
Le contrôle des chimiothérapies est variable d’un centre hospitalier à l’autre et il n’existe aucun consensus sur les méthodes à appliquer. Bien que non imposé par les bonnes pratiques de préparation, le contrôle analytique des chimiothérapies est considéré comme primordial par de nombreuses pharmacies à usage intérieur (PUI). Cette étude a pour objectif de faire un état des lieux des différentes méthodes de contrôle des préparations de cytotoxiques actuellement réalisées.

Matériels et méthodes
Des questionnaires généraux et spécifiques de méthode de contrôle ont été créés, et les PUI ont été interrogées par téléphone, visite ou courrier électronique. Les résultats ont été analysés sur Excel®.

Résultats
Les résultats de 30 hôpitaux (17 CHU, 10 CH, 2 CLCC, 1 EPSPH) ont été analysés. 29 PUI pratiquent au moins une méthode de contrôle. 27 pratiquent un contrôle en cours de fabrication (26 contrôles visuels, 4 gravimétriques, 2 vidéo) et 12 pratiquent un contrôle physicochimique sur produit fini (8 par spectrophotométrie UV/IR Multispec®, 4 par HPLC. Les contrôles analytiques sont réalisés principalement dans les unités de forte activité (67 % des PUI ≥ 60 préparations/jour vs 13 % des PUI < 60 préparations/jour). 92 % des PUI utilisant une méthode analytique possèdent un laboratoire de contrôle. 12 PUI envisagent de changer ou d’ajouter une ou des méthodes, 4 pratiquant l’analyse physicochimique et 8 les contrôles en cours de fabrication. Les techniques souhaitées sont : 5 HPLC, 5 Multispec®, 4 vidéos et 4 gravimétries.

Discussion, conclusion
Le contrôle analytique n’est pas généralisé pour des questions de moyens (installations, personnel, équipements) et de retard de production. La production à l’avance et la standardisation des doses éviteraient ces retards. La complémentarité des contrôles en cours de fabrication et des contrôles analytiques parait toutefois indispensable aux PUI interrogées. La capture vidéo semble avoir un avenir prometteur.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles