Analyse a priori des risques sur le processus de fabrication des poches de nutrition parentérale à la carte au CHU de Rennes

L. Ruesche1, P-N. Boivin1, M-A. Lester1, S. Morille2, P. Le Corre1 1 Pharmacotechnie, Pôle Pharmacie
2 Direction Qualité et Relations Usagers
CHU de Rennes, 2 Rue Henri le Guilloux, 35000 Rennes, France

La préparation des mélanges de nutrition parentérale (NP) à la carte pédiatriques est assurée par la pharmacie à usage intérieur (PUI) du CHU de Rennes. Ce process à haut risque nécessite une maitrise parfaite pour se prémunir de la survenue d’évènements indésirables graves (EIG).

Suite à l’acquisition de l’automate BAXA EM2400 (Société BAXTER), une analyse sur l’ensemble du process a été menée afin d’identifier les nouveaux risques et d’évaluer les barrières sécuritaires à mettre en place.

La grille d’analyse des risques a été élaborée à l’aide du modèle institutionnel fourni par la Direction Qualité et Relation Usagers (DQRU). A chaque étape du processus ont été détaillées les risques et leurs causes, les barrières sécuritaires existantes et/ou à mettre en œuvre. Afin d’évaluer la criticité initiale (Cri), pour chaque risque ont été cotés la fréquence de survenue et la gravité associée. Le niveau de maîtrise a également été coté, afin de calculer la criticité pondérée (Crp).

Pour réaliser cette analyse, les différents acteurs impliqués dans la préparation des mélanges de NP ont été sollicités : préparateurs en pharmacie, pharmaciens et agents.

L’analyse de processus a permis de mettre en évidence les étapes dont le niveau de risque est insuffisamment maîtrisé (Crp de 48 ou plus) : prescription médicale et sa retranscription à la PUI, décontamination du matériel avant l’entrée dans la zone à atmosphère contrôlée (ZAC), installation du montage sur l’automate, emballage des poches de NP, contrôles finaux sur la préparation.

Ce travail permet de démontrer que chaque étape présente un évènement dont la criticité peut être élevée. Ceci a permis de dégager des axes d’amélioration prioritaires afin de sécuriser le process : formation du personnel, informatisation de la prescription, contrôles analytiques plus performant, audit de pratiques…

La mise en place imminente de nouveaux indicateurs de suivi permettra de voir l’évolution de la sécurisation du processus.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales