Acquisition d’un progiciel de gestion, préparation et contrôle des préparations magistrales et hospitalières : cahier des charges et analyse des offres

J. Marcel1, L. Trigory2, F. Gass-Jegu3, M. Bourges4, C. Le Tiec1, S. Ménétré2, A. Coquard4, A.C. Gairard-Dory3 1 Service de pharmacie, CHU de Bicêtre, 78 rue du Général Leclerc, 94275 Kremlin-Bicêtre
2 Pôle Pharmacie-Stérilisation, CHU Nancy Brabois Enfants, Allée du Morvan, 54511 Vandoeuvre les Nancy,
3 Service de Pharmacie-Stérilisation, Nouvel Hôpital Civil, 1 Place de la Porte de l’Hôpital, 67000 Strasbourg
4 Service de Pharmacie, CHU Charles NICOLLE, 1 rue de Germont, 76000 Rouen

Introduction
Les Bonnes Pratiques de Préparation (BPP) publiées en 2007 par l’Afssaps présentent des recommandations opposables pour assurer la qualité et la traçabilité des préparations. L’informatisation est l’une des étapes de la sécurisation du circuit du médicament. Quatre PUI d’hôpitaux universitaires français se sont regroupées afin d’élaborer un cahier des charges le plus complet possible pour l’acquisition d’un progiciel de gestion des préparations et des contrôles à l’hôpital (hors nutrition parentérale et chimiothérapie).

Matériels et méthode
Le cahier des charges a été rédigé selon les recommandations des BPP et une analyse rétrospective des incidents relevés en 2010 sur les préparations magistrales et hospitalières des 4 PUI. Les fonctionnalités attendues sont décrites dans l’ordre des étapes du circuit de préparation : de la prescription à la dispensation. Le cahier des charges a été envoyé aux différents fournisseurs existants sur le marché francophone.

Résultats
L’analyse des incidents montre que l’informatisation aurait pu réduire leur survenue de 50% à 98% selon l’hôpital. Cette analyse nous a permis de dégager les fonctionnalités requises par les BPP et les fonctionnalités facultatives souhaitées pour améliorer les pratiques. Trois réponses ont été analysées mais un seul progiciel est actuellement commercialisé : Lab’Accoss® de Accoss. Les Hôpitaux Universitaires de Genève et l’un des 4 hôpitaux participant à ce travail ont développé un logiciel interne : Panoramix et Prepa. Lab’Accoss®, Panoramix et Prepa répondent respectivement à 97%, 63% et 23% des fonctionnalités requises par les BPP et à 86%, 53% et 17% des fonctionnalités facultatives. Un nouveau progiciel est en cours de développement par Computer Engineering.

Conclusion
Le seul progiciel actuellement commercialisé sur le marché francophone (Lab’Accoss®) répond de façon satisfaisante aux BPP, mais pourrait encore être amélioré vis à vis des fonctionnalités facultatives.

Forum de discussion

Le GERPAC met à disposition des adhérents à jour de leur cotisation un forum dédié spécifiquement aux discussions sur la PHARMACOTECHNIE

Aller au forum

GERPAC
Association Loi 1901
Siège social : Chez Jean-Yves Jomier / 8ter rue Léon Bussat, 64000 PAU
Immatriculation formation N° 72 64 035 30 64
Contacts Mentions légales - Gestion des données personnelles